Une journée à l'école normale vue par deux gars

20 décembre 2006

Tu seras bienvenue chez moi

Photo_073

Bonjour Bonjour chers internautes !

Je me présente

Je m'appelle Arnaud

J'voudrais réussir mes études

Etre instit !

Etre nommé, gagné de l'argent

Puis surtout être dans le vent

Mais pour tout ça, il faudrait que je bosse à plein temps

Voilà, moi c'est Arnaud et la chanson ci-dessus me présente un tout petit peu. En ce sens que j'aime bien rire. Les blagues et moi, on est des bonnes copines.  Le soir, elles viennent me voir et ensemble on réfléchit au comment faire rire le lendemain les étudiants.

Je dois le dire je suis plutot un beau gosse, musclé, chevelure en coeur et touti quanti mais derrière ma musculature d'athlète, je peux être une personne pleine de ressources avec un coeur gros comme ça

-->  .

Une aide? un besoin? une envie? une question à poser ?

Viens me voir l'ami et je serai là pour toi !

Posté par kinderatchoum à 09:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]


21 décembre 2006

Tu seras bienvenu chez moi (aussi).

Photo_058

Salut les girls! Mon p'tit nom, c'est Kevin. Tu pourras m'appeler Kev quand on se connaîtra mieux...

J't'explique un peu. Moi, j'suis en troisième année pour devenir institutEUR primaire.

Eh oui! si tu n'avais pas remarqué: "Je suis un HOMME, un vrai!"

Un conseil, une info! contacte-moi...

Je serai toujours là pour toi, pour te guider dans ce blog. Tu auras mon point de vue, en collaboration avec mon confrère, sur une journée à l'école normale version regard de deux hommes dans une école à majorité féminine.

La résistance s'organise...

Posté par kinderatchoum à 14:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 janvier 2007

Présentation

Une journée à l'école n'est pas facile, et ceci l'est encore moins pour des hommes perdus dans ce monde où la femme règne en maître.

Ceci n'est pas une révolte contre le sexe féminin, présent en majorité dans nos études et dans la profession, mais une envie de faire connaître au monde entier ce que le sexe masculin endure tout au long d'une journée.

En effet, ce blog relatera les évènements qui se déroule au sein de l'ENBLC pendant une journée complète grâce à des moyens techniques époustouflants : vidéos, photos, textes écrits*. C'est un peu comme la télé-réalité. Enfermez de 8h30 a 18h au sein d'un établissement, et ceci pendant 3 ans, des jeunes âgés de 18 à 25 ans et voyez ce que ça donne. ( pour l'âge, certaines exceptions existent)

Les gagnants obtiendront un diplôme à la fin de l'émission.  Et pour ne citer aucun présentateur d'origine grecque : " A la sortie, ce n'est que du bonheur"!

* Les moyens techniques utilisés tels que vidéos, photos n'ont été publiées qu'après reception d'un accord des personnes figurantes.

Après quelques articles plus légers, nous voulons également vous parler un petit peu de l'école normale de Braine-le-comte, de nos études, de l'utilité d'un blog dans une classe primaire et vous montrer un exemple de fiche de préparation d'activité !

Posté par kinderatchoum à 09:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La foule en liesse


Ecole travail 012
Vidéo envoyée par kinder8607

8h20 : arrivée à l'école normale ....

Voici donc une nouvelle journée qui commence pour Kevin et Arnaud. Journée bien triste du mois de janvier...l'hiver est présent et les esprits sont rerfroidis !

Toutefois, comme tous les jours, les deux garçons, reçoivent un accueil extraordinaire !

Quel bonheur de pouvoir commencer une journée de cette façon !

Ceci est un documentaire très intéressant sur la psychologie féminine et sur l'effet des phéromones masculines.

Image surprenante mais pas si rare que cela...  ;-)

Posté par kinderatchoum à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'instant de plaisir


L'instant de plaisir
Vidéo envoyée par kinder8607

Pour continuer dans la bonne humeur, rien de tel qu'un instant cappuccino ( un peu spécial me diriez-vous).

Il s'agit là pour ces deux jeunes gens d'un moment très important de la journée. En effet, après avoir eu le coeur réchauffé par l'accueil torride, place maintenant au réchauffement du coprs !

Le fait d'être dans un établissement scolaire fait du cappucino l'unique possibilité de se réchauffer le corps.

Posté par kinderatchoum à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


La bonne humeur


La bonne humeur
Vidéo envoyée par kinder8607

Deux heures de cours viennent de passer. Les connaissances nouvelles sont mutliples et doivent être intégrées dans la mémoire de notre cerveau. Cela demande beaucoup d'énergie quand on est jeune.

Heureusement, pour se détendre quelque peu, une pause est octroyée aux étudiants de 10h30 à 10h45.Lors de celle-ci, beaucoup en profitent pour se reposer, reprendre leurs esprits. Les femmes, bien souvent, s'apitoient sur leur sort.

Mais les hommes eux ... n'hésitent pas à donner de leur personne pour motiver les troupes. Au risque de passer pour un "bête type", l'individu masculin ose raconter des petites blagues pour faire rire les gens !

Ouf ! Merci à eux !

Posté par kinderatchoum à 12:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

On mange quoi?


On mange quoi?
Vidéo envoyée par kinder8607

Comme vous pouvez le constater, le début du temps de midi est un temps de réflexions intellectuelles des plus compliquées pour les représentants du sexe masculin. Pas facile de choisir entre un sandwich sans crudités ou avec crudités, au thon coktail ou au thon mayonnaise,...

De plus quand les jeunes dames sont là pour perturber les débats, rien ne va plus ! 

Posté par kinderatchoum à 12:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fin de journée scolaire

C'est toujours la même chose, après le dîner, il faut retourner en classe pour les heures de l'après-midi... bien souvent cela dure jusque 17heures, voire 18heures. Heureusement certains jours les étudiants finissent plus tôt !

A la sortie de l'école alors que de nombreuses mines semblent fatiguées et lasses d'une journée aussi compliquée, les hommes sont les premiers à essayer de mettre de la bonne humeur : blagues, chansons, danses sont au rendez-vous grâce à eux !

Une réelle représentation chaque jour !

Et oui ! car de la bonne humeur et de la motivation il faut encore en avoir ! Les étudiants de la section primaire suivent les mêmes journées qu'un instit diplômé afin d'être totalement préparés à pouvoir accomplir leur métier en fin d'études. Ainsi, la journée scolaire terminée, il reste énormément de boulot à préparer le soir !

Etudiant travaillant sur sa farde de stage :

Etudiant en pleine recherche d'idées :

Posté par kinderatchoum à 12:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 mai 2007

Présentation des études : la grille horaire

batiment

Oh !  vous devez sans doute vous dire que les journées scolaires de ces étudiants sont bien pauvres en apprentissages ! Et pourtant... nous allons être sérieux pendant un instant et essayer de vous présenter en quelques mots nos études.

La grille horaire est chargée, étant donné les nombreux apprentissages que nous avons à faire. Ainsi, jours après jours, les étudiants reçoivent un enseignement digne des meilleurs pour être capable de donner cours aux petites têtes blondes des différentes classes de Wallonie. Car, si vous ne le savez pas, l'école normale renferme des étudiants venant parfois de très loin. (Mouscron, Comines, Ecaussinnes,...)

Pour obtenir le grade de bachelier instituteur primaire, il faut passer par trois années d'étude donc voici la grille horaire.

La grille horaire

Bachelier Instituteur(trice) Primaire

1ère 2e 3e

CONNAISSANCES SOCIOCULTURELLES

Approche théorique et pratique à la diversité culturelle

30

Initiation aux arts et à la culture

30

Philosophie et histoire des religions

30

Sociologie et politique de l'éducation

30

CONNAISSANCES SOCIOAFFECTIVES

Psychologie de la relation et de la communication

30

Psychologie du développement

30 30

Techniques de gestion de groupes et expression orale

30

CONNAISSANCES DISCIPLINAIRES ET INTERDISCIPLINAIRES

Maîtrise écrite et orale de la langue française

45 30 15

Traitement de texte

15

Utilisation de l'ordinateur et apport des médias et des TIC en enseignement

30 30

LES SAVOIRS DISCIPLINAIRES ET LA DIDACTIQUE DES DISCIPLINES

Éducation artistique

Éducation musicale

30 30 15

Éducation plastique

45 30 30

Éducation corporelle et psychomotricité

15 15 15

Étude du milieu

                                                 Formation géographique

30 30 15

Formation historique

30 45 30

Formation scientifique

30 30 45

Français

75 75 30

Mathématiques

75 75 30

Religion

30 30 15

CONNAISSANCES PÉDAGOGIQUES

Différenciation des apprentissages, notions d'orthopédagogie et détection des difficultés d'apprentissage et leur remédiation

45

Étude critique des grands courants pédagogiques

30

Évaluation des apprentissages

30

Pédagogie générale

30

Psychologie des apprentissages

30 30

DÉMARCHE SCIENTIFIQUE

Initiation à la recherche, notions d'épistémologie, préparatoin au T.F.É.

30 15

Travail de fin d'études

15

LE SAVOIR-FAIRE ET LES ACTIVITÉS INTERDISCIPLINAIRES DE CONSTRUCTION DE L'IDENTITÉ PROFESSIONNELLE

Ateliers de formation professionnelle

150 90 60

Stage pédagogique

60 120 300

Élaboration du projet professionnel

15

Formation à la neutralité

20

Identité enseignante, déontologie et dossier de l'enseignant

15 15

Ouverture de l'école sur l'extérieur

15

Posté par kinderatchoum à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Présentation des études : Questions aux étudiants

Vous êtes peut-être dans une situation de doute pour vos études supérieures ?

Le métier d'instituteur primaire vous branche, mais vous aimeriez avoir de plus amples informations !

Le premier site à visiter est celui de la Haute Ecole Roi Baudouin de Braine-le-Comte :

http://www.enblc.be

Mais cela, reste fort théorique. Pour vous, un questionnaire a été complété par Kevin et Arnaud concernant leurs études. Etant en fin de cursus scolaire, ils connaissent les trois années et peuvent donc vous fournir des informations intéressantes quand aux études dans cet établissement.

Questionnaire complété par Kevin :

1) Pourquoi avoir choisi ces études ?

Depuis tout petit, je suis motivé par ce métier. A 5 ans déjà , mes parents m'entendaient dire :"Je veux être instituteur". A présent, je suis en train de réaliser un rêve d'enfant qui se concrétisera, je l'espère, en fin d'année.

Ce qui me plaît dans ce métier, c'est le contact permanent avec les enfants et le fait d'être en représentation 24 heures semaines devant eux. On est un peu comme une marionnette dans un spectacle des guignols. Même si cela demande beaucoup de boulot (car un spectacle pour enfants cela doit se préparer et être attrayant, motivant), c'est ce qui me plait le plus dans ce métier.

2) Des écoles normales, il en existe beaucoup. Pourquoi être venu à Braine-le-Comte ?

La première motivation est le trajet. Venant d'Ecaussinnes, village situé à cinq kilomètres de Braine-le-Comte, c'était la solution la plus facile au niveau du déplacement.

Puis, il faut le dire, cette école normale possède une certaine réputation depuis de nombreuses années.

De plus, c'est une école catholique. En fin d'études, il est possible de travailler dans un plus grand nombre d'écoles en sortant d'une école normale où la religion est enseignée.

Enfin, ce qui m'a plus dans cette école, c'est le fait qu'elle ne soit pas d'une taille énorme. Les classes ne comptent pas des dizaines et des dizaines d'étudiants. Dans cette école, vous n'êtes pas considéré comme un numéro... mais comme une personne.

3) Quel est ton sentiment à propos des tes trois années d'études? Quelle est la différence entre ces années ?

J'appelerais la première année une année de mise en situation et d'apprentissages théoriques utiles dans la profession. Une réelle reflexion est posée sur l'enseignement durant cette année, car celui que nous avons connu n'est bien souvent pas celui que l'on doit faire connaître aux enfants que l'on aura lorsque nous serons instituteur. De cette manière, il faut acquérir durant cette année des connaissance en pédagogie, en méthodologie, et aussi des connaissances dans les différentes disciplines. Bien souvent, nous revoyons les matières de primaire à partir des métholdologies que l'on peut mettre en place dans une classe de façon à intéresser les élèves.

Ainsi, la majeure partie du temps des étudiants de première se déroule à l'école Normale. Toutefois, un stage d'observation (observation dans des classes du primaire) et actif (où l'on doit donner quelques activités) permet de se rendre compte si le métier est fait pour nous ou pas. Si dès ce moment, on se sent à l'aise dans une classe, je pense que c'est ce qu'il nous faut.

La deuxième, quant à elle, est déjà plus remplie au niveau des stages. Nous devons réaliser deux semaines dans une classe de troisième ou de quatrième année et deux semaines dans une classe de cinquième année. Pour chaque stage, les compétences à acquérir pour pouvoir donner cours nous sont apportées à l'école normale. Des projets sont ainsi établis avec les élèves. Il reste encore toutefois de nombreux apprentissages théoriques à réaliser au sein de notre école normale.

La troisème, elle s'oriente essentiellement dans les stages. Ainsi, pendant quelques mois, nous ne faisons que des passages éclairs à l'école normale pour montrer notre farde de stage. En troisième, nous accomplissons trois semaines de stage en 1ère, trois semaines en 6ème, nous partons 10 jours avec une classe primaire en classes de neige et nous réalisons un stage dans l'enseignement spécial de 2 semaines. Comme vous pouvez le pensez, notre emploi du temps est FULL. En plus de cela, il faut ajouter le mémoire à faire pour la fin de l'année et à mettre en oeuvre lors d'un de nos stages! Bref, pas facile la troisième mais motivante par les stages car après tout, c'est le métier que l'on veut réaliser.

Posté par kinderatchoum à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]